Comment installer son premier jardin en trois ans ?

Un beau jardin ne pousse pas du jour au lendemain. Il faut tout planifier, le potager, la haie, le massif, le bassin, les allées, etc. il ne faut pas se précipiter. Année après année, les opérations doivent se suivre pour donner un bon résultat. Voici, quelques conseils pour installer son premier jardin en trois ans.

La première année

La première chose à laquelle il faut penser dans le processus d’installation d’un jardin est la haie. Il doit être mis en place en première année. Pensez ensuite à tracer les allées provisoires. Courant avril ou septembre, aménagez la pelouse ou le trèfle blanc pour occuper le terrain en attendant. Celui-ci va apporter de l’azote aux plantes qui sont aux alentours et favoriser l’installation des graminées sauvages. Plus besoin d’engrais, il suffira d’arroser et de tondre la pelouse. Essayez de petit potager sur 10 à 15 m². 

Plantez des annuelles, des vivaces à pousse rapide. A l’automne, mettez des bulbes à floraison printanière au lieu de la pelouse naturelle pour faciliter leur naturalisation. Vous devriez continuer à lire ceci pour voir les opérations à faire en deuxième et troisième année.

La deuxième année

En deuxième année, commencez les massifs de vivaces et d’arbustes. Préférez un unique massif bien fait aux petits tas entamés un peu partout. Un amoureux des mixed-borders pourra les tracer tout au long des haies ou d’une allée, rectiligne ou sinueuse. Les tuyaux d’arrosage, souples, peuvent servir à dessiner un massif de vivaces ou d’arbustes. En automne, mettez des bulbes à floraison printanière dans les nouveaux massifs. Dessinez les allées et aménagez complètement les allées.

A lire :   Comment trouver des conseils pour acheter ses pneus de VTT ?

La troisième année

Tout est presque prêt pour avoir un jardin tout resplendissant. Il ne reste qu’à faire les derniers aménagements. Il faut à présent :

  • Créer de nouveaux massifs;
  • Aménager un bassin, des murets, etc;
  • Installer des structures (gloriette, arceaux, banc) et des bordures en plessis (branchages tressés);
  • Planter des grimpantes;
  • Placer des potées dans des endroits stratégiques.